Nos propres légumes!

Nous sommes nombreux à tirer une profonde satisfaction de la culture de nos propres légumes et herbes potagères, et encore plus si nous pouvons le faire d’une manière écologique. Bien sûr, certaines récoltes sont plus réussies que d’autres, et leur succès ou échec dépend en partie de l’absence ou de la présence de ravageurs. Certains insectes – pucerons, hétéroptères, chenilles, vers de la mouche du chou, … osent aussi s’attaquer à nos savoureux légumes et herbes potagères.

Intervenir à temps est la seule façon d’éviter que ces hôtes indésirables ‘passent à table’ avant nous. Pour résoudre ce problème, Edialux a développé un produit biologique adapté : Conserve® garden, un insecticide à base d’un extrait végétal naturel. En effet, Conserve® gardencontient uniquement la substance active ‘pyrethrum’, extraite de la sève d’une plante de la famille Chrysanthemum. La substance active tue les insectes touchés à la vitesse de l’éclair.

Pour lutter efficacement contre les insectes ravageurs, il convient de bien humidifier toutes les parties de la plante avec le mélange à pulvériser, sans oublier la partie inférieure des feuilles, où se tiennent la plupart de ces insectes. Si tous les insectes sont touchés par le produit, le fléau sera supprimé en un tour de main. Conserve® garden est sensible à la lumière : cela signifie que la substance active est neutralisée par le rayonnement UV. C’est ce qui explique que les légumes et plantes traitées peuvent déjà être consommés deux jours après avoir été traités. Un avantage supplémentaire !

Conserve® garden permet non seulement d’éliminer les ravageurs aériens mais aussi ceux tapis dans la terre, comme les larves de la mouche du chou. À cet effet, préparer le mélange à pulvériser comme indiqué sur l’étiquette. Prélever 200 ml de mélange et le verser autour du pied du chou. Pour traiter les plants semés et alignés, arroser avec 1 litre de mélange par mètre courant.

Ainsi il est possible d’éliminer tant les insectes aériens que souterrains avec un remède végétal, et en outre, de consommer légumes et herbes potagères en toute sécurité à peine deux jours après le traitement.