Un gazon sans mauvaises herbes.

De très nombreuses mauvaises herbes se développent au ras du sol dans la pelouse et échappent ainsi à la tonte. Vous les connaissez bien: trèfle, pissenlit, plantain, pâquerette, bec de grue ou géranium sauvage, renoncule rampante, ...

À partir du mois de mai, il est tout à fait possible de s’y attaquer avec un désherbant chimique tel que [PRODUCTNAME:7] ou Dinet Garden. Car il vaut mieux traiter les mauvaises herbes de la pelouse lorsqu’elles sont en pleine croissance et avant la floraison.

En mars et en avril, les températures diurnes et/ou nocturnes sont généralement encore assez basses, ce qui freine une croissance abondante. De toute manière, les pesticides mis en œuvre pour combattre les mauvaises herbes de la pelouse ne fonctionnent d’une manière optimale que si les températures de jour se situent entre 15 et 25°C. Des températures plus élevées ou plus basses freinent leur efficacité. Il faut aussi éviter d’appliquer ces produits lorsque les températures nocturnes sont inférieures à 10°C : ici aussi, l’efficacité s’en ressentirait. D’une importance particulière est le fait que les mauvaises herbes de la pelouse doivent absolument pousser, afin que leur superficie foliaire soit suffisante pour absorber le pesticide. Ceci signifie qu’il ne faut plus tondre la pelouse pendant une quinzaine de jours avant le moment prévu pour le traitement. En outre, toute tonte est exclue dans la semaine suivant le traitement, pour donner le temps au produit d’avoir son effet létal après avoir pénétré en profondeur dans les mauvaises herbes.

Le mois de septembre constitue à nouveau une période des plus intéressantes pour éliminer les mauvaises herbes profondément enracinées, parce qu’en cette période, les plantes transportent d’importantes réserves de nourriture dans leurs organes de stockage souterrains. Ainsi, l’herbicide pénétrera au plus profond des racines, en même temps que le transport de nourriture.

Dinet Garden et [PRODUCTNAME:7]sont deux désherbants puissants contre les mauvaises herbes de la pelouse. Leur absorption s’effectue par la feuille, ce qui souligne avant tout le grand impact de la température, comme nous l’avons indiqué plus haut. Le type de terrain ou la teneur en matériau organique du sol ne joue aucun rôle. Bien humidifier les plantes avec le mélange à pulvériser, sans toutefois les inonder. Vous obtiendrez ce résultat en utilisant un rapport de 7 à 8 litres d’eau pour 100 m² de pelouse à traiter. Trop d’eau (plus de 10 litres pour 100 m²) réduit l’efficacité du traitement, car le produit s’écoule vers le bord des feuilles puis au sol.

Toujours utiliser la dose recommandée. Il est inutile de la dépasser car vous risqueriez tout simplement d’être frustré lorsque vous constaterez ensuite que votre pelouse pousse moins bien.

En cas d’aménagement d’une nouvelle pelouse, faites particulièrement attention à la sélectivité du produit par rapport à la jeunesse de la pelouse. Le produit Dinet Gardena été spécialement conçu à cet effet et peut parfaitement être mis en œuvre sur une jeune pelouse. Par jeune pelouse, on entend un plant d’herbe ne présentant que trois à quatre brins bien formés.

Dans certaines situations, d’ailleurs assez exceptionnelles, des mauvaises herbes récalcitrantes pourraient envahir votre pelouse et résister aux produits courants : bec de grue ou surelle. Mais naturellement, ici aussi, Edialux a une solution. Avec Silvanet Garden, vous vous débarrasserez facilement des mauvaises herbes les plus récalcitrantes, telles que bec de grue, surelle, porcelle et lierre terrestre.