Moniliose

Moniliose

Dépérissement des rameaux et avortement des fleurs chez les fruitiers à noyau tels que cerisiers, pêchers et pruniers, mais aussi chez les fruitiers à pépins, sont souvent causés par des champignons, Monilia laxa et Monilia fructigena. Ils se développent sur des fruits infectés sous forme d’amas de spores disposés en cercles concentriques. Les fruits se déssèchent et restent accrochés à l’arbre. La moniliose passe l’hiver sur des vieux fruits momifiés de l’année précédente accrochés l’arbre ou restés à terre. Les spores de champignons sont emportées par le vent et provoquent de nouvelles attaques la saison suivante. Le problème se présente surtout si il pleut beaucoup pendant la période de floraison. La maladie est reconnaissable au dépérissement soudain des fleurs. Dans le meilleur des cas, l’attaque reste limitée aux fleurs ; elles dessèchent et restent longtemps accrochées aux branches. C’est plus grave si le champignon se développe dans le pédoncule de la fleur ou du jeune fruit et atteint ensuite le rameau. Des portions de branches peuvent alors dépérir!